06 17 94 85 45 relachemans@gmail.com
Shares
Massage au bureau dans la Sarthe

Massage assis en entreprise au Mans

 

 

 

 

 

 

 

Relâche’Mans, intervient régulièrement en massage pour le bien être des salariés en entreprise, au Mans et ses alentours, (dans la Sarthe).

Et si l’on parlait bien-être des salariés ?

Le bien-être des salariés est-il un luxe que seules quelques start-up pleines de bons sentiments peuvent s’offrir ?

Au contraire. Pour Gaël Chatelain, auteur, conférencier et consultant spécialiste du management bienveillant, les entreprises n’ont d’autre choix pour (sur)vivre que de rendre leurs salariés heureux. 

 la notion de bien-être en entreprise venait tout droit d’un temps où le « flower-power » semblait être l’avenir de l’humanité.

Puis est venue la vague de suicides chez France Telecom en 2008, faisant prendre conscience aux entreprises que le travail pouvait tuer.

De façon pragmatique, la qualité de vie au travail (QVT) faisait son entrée dans le monde de l’entreprise française.

Le seul autre pays au monde où il aura fallu une vague de suicides pour susciter une telle prise de conscience est le Japon, dix années après la France.

Nous nous targuons, nous Français, d’avoir développé un art de vivre unique au monde mais quand il s’agit de parler de notre équilibre vie privée/vie professionnelle, nous sommes bien parmi les derniers de la classe :

le travail passe souvent avant toute chose dans notre pays, avec une tendance au présentéisme assez unique au monde.

L’une des personnes les plus citées par les théoriciens libéraux est :

Adam Smith, un philosophe et économiste des Lumières, a écrit, dans l’introduction du quatrième livre de la Richesse des nations (1776), que l’économie a deux missions :

1-   « Procurer au peuple un revenu ou une subsistance abondante »
2-    « Enrichir à la fois le peuple et le souverain ».

Adam Smith explique par ailleurs qu’il faut éduquer, soigner et bien traiter les ouvriers afin de garantir une efficacité économique optimale…

Le bien-être des salariés aurait-il un impact économique ?

Une étude  a été réalisée par le MIT et Harvard, parue dans le Harvard Business Review :

Selon cette dernière, des salariés heureux permettraient de diviser par 6 l’absentéisme, par 2 les maladies, d’augmenter la productivité de 31%, la créativité de 55% et enfin, de multiplier par 9 la loyauté des salariés.

Le bien-être au travail n’est donc pas un luxe.

La problématique cependant est qu’il est clairement plus simple de prêter attention à ce sujet pour une entreprise de 10 personnes que pour une organisation de plusieurs centaines ou milliers de salariés avec une culture d’entreprise venue du siècle dernier.

Changer le logiciel du management n’est pas chose aisée car, c’est bien connu, l’être humain n’aime pas le changement.

Les générations Y et Z, qui représenteront, en 2030, 70% de la population active et qui accordent une importance primordiale à leur bien-être en entreprise, bien avant leur salaire selon certaines études.

Pour attirer les talents et les garder, pas d’autre choix que d’intégrer la notion de bien-être au quotidien.

Selon une étude Deloitte réalisée dans 29 pays :

56 % des jeunes issus de la Génération Y n’envisagent aucune collaboration avec certains employeurs en raison des valeurs ou de la conduite de ces entreprises.

Comme pour la vague de suicides de 2008, c’est une menace sérieuse sur les entreprises qui va les pousser à évoluer.

Ce n’est pas par humanisme mais, si l’on réfléchit bien, quelle importance ? Si c’est pour le bien de toutes et de tous in fine, peu importe le chemin tant que le résultat est là, non ?

Vous êtes salarié, gérant, assistant(e) RH, CSE, Directeur, vous souhaiteriez un devis ? Je vous invite à cliquer sur le lien suivant : massage en entreprise au Mans

Source : Psychologies

Shares
error: Contenu protégé
Shares
Share This