06 17 94 85 45 relachemans@gmail.com
Shares

Dans l’émission “le jour où”, Relâche’Mans et Etire’Mans se confie à Valérie Fade-Py, la biographe Mancelle. Dans une série de quatre entretiens, je reviens sur le parcours qui m’a amené à emprunter le chemin du massage bien-être.

  » Comment êtes-vous devenue praticienne en massages bien-être, quel a été le déclic ? « 

A ces questions, je réponds toujours la même chose :

 » Je ne suis pas devenue praticienne massages bien-être par hasard, je ne me suis pas levée un matin en me disant, tiens et si j’allais effectuer des massages ?  »

Avec moi, rien n’est dû au hasard, je connaissais depuis longtemps la formation que j’ai suivie et je savais que j’ allais suivre ce chemin du bien-être, tout se construit peu à peu …C’ est, parfois, un peu long …

Il m’ a fallu attendre le bon moment pour m’ y engager, être parfaitement certaine de mon choix et être sûre d’être suffisamment mature pour pouvoir masser toute personne, de tout âge, ayant une pathologie ou pas. Je pense en particulier au massage des personnes en long séjour ou en soins palliatifs.

Le massage, pour mes proches, je l’ exerce depuis longtemps pour des maux bénins, je l’ ai toujours trouvé très naturel, j’ ai, en moi, ce côté toucher bienveillant…

Ce fameux déclic, je l ‘ai eu avec Denise, ma seconde maman, qui m’ annoncée, il y a plus de deux ans, son cancer du sein.

Je l’ai aidée après son  retour de l’ hôpital où elle a été opérée, les mois ont passé, les traitements et les suites opératoires l’ ont affaiblie.

Nous communiquons beaucoup avec Denise, il lui a été très facile de m’expliquer ce qu’ elle ressentait, ses angoisses, son sommeil perturbé, les effets secondaires des médicaments, bien évidemment, Denise, qui connaissait très bien mon envie de devenir masseuse professionnelle m’ a demandée si je ne pouvais pas la soulager…

Le déclic, il est, à ce moment-là, où je masse Denise, des massages courts, par parties de corps, le massage des jambes, le massage du dosle massage des pieds, le massage des bras, des mains, le massage du visage….

Il a fallu du temps pour constater par le regard de Denise, la confiance et la féminité qui revenaient peu à peu que les massages bienveillants lui apportaient de la sérénité.

Ses mots m’expliquant que le sommeil était plus long et réparateur, que les maux de tête étaient moins fréquents m’ont persuadée qu’ il était temps de m’ engager vers ma formation professionnelle de massage bien-être…

J’ avais le savoir-être et il me manquait le savoir-faire professionnel..Me voici alors engagée pendant plus de deux ans sur le chemin du bien-être…

L’ extrait musical choisi fait référence aux années d’études à la faculté de Tours en psychologie et en Anglais, de très bons moments partagés avec un petit groupe d’étudiants et quand nous nous retrouvions en soirées les uns chez les autres ou pour réviser ensemble, Telegraph Road était notre fond musical préféré…Bonne écoute à vous !  Si vous voulez en savoir plus, la partie 2 de l’émission « Le jour où  » sur RCF est disponible et vous donnera des informations complémentaires concernant Relâche’Mans & Etire’Mans…

 

Shares
error: Contenu protégé
Shares
Share This