06 17 94 85 45 relachemans@gmail.com
Shares
le moment présent de Relâche'Mans

Relâche’Mans : savourer l’instant présent

Relâche’Mans, praticienne certifiée et agréée massage /réflexologie plantaire vous reçoit, au Mans, dans la Sarthe dans son espace bien-être.
Dans l’ espace  bien-être, Relâche’Mans vous reçoit pour un moment de lâcher-prise en respectant tous les gestes barrière liés au coronavirus.
Et si justement, nous abordions, un thème que l’ on entend souvent, vivre l’ instant présent ?

Angoissés par l’avenir, stressés par le temps, rien ne nous semble plus illusoire que de vouloir vivre pleinement l’instant présent. 

 

 

Pourquoi est-ce si difficile de vivre dans le présent ?

 

Parvenir à vivre dans l’ici et maintenant est en fait une capacité de l’enfance, de l’époque où nous ne nous posions pas la question.

« À mesure que nous grandissons, nous acquérons la dimension du temps. Tout petits, nous apprenons à raconter notre journée, à préparer notre cartable, donc à nous remémorer le passé et à prévoir l’avenir », résume Alain Braconnier, psychiatre et psychanalyste.

Pour certains de mes amis, profiter du moment, même un tout petit peu de temps à autre, est absolument impossible !

Constamment dans leurs souvenirs, ils ne peuvent pas s’empêcher de répéter que « c’était mieux avant », regrettent leurs actes.

L’inconscient, disait Freud, ne connaît pas le temps : nos souffrances anciennes non réglées restent actives comme si elles dataient d’hier.

D’autres entachent plutôt le présent de leur peur de l’avenir.

Perfectionnistes, ils ne peuvent apprécier l’instant, trop imparfait comparé à un idéal inaccessible.

Anxieux, ils sont incapables d’en tirer profit, hantés par la crainte de ce qui pourrait arriver (de pire, forcément).

Peur d’être vraiment là ?

Pour moi, goûter le bonheur réveille également une forme de culpabilité.

Comme s’il y avait quelque chose de honteux à profiter, que je n’en étais pas digne.

Ou, superstitieuse, que ma réjouissance attire le mauvais oeil ou que le passé se répète.

Je réalise alors qu’être dans le contact total avec l’autre me renvoie à la peur de la fusion, de la perte de contrôle …

Chercher le bon ajustement

Pour aller plus loin :

Épicure, philosophe de l’ici et maintenant

Parler d’épicurisme revient à penser  existence consacrée au plaisir et à la satisfaction de toutes nos envies.

Pourtant,  Dans sa conception de la vie, il rappelle qu’à tout moment il faut parvenir à vivre l’instant présent pour mieux se soustraire à une angoisse majeure : celle de la mort.

S’angoisser inutilement pour le futur ne sert qu’à gâcher le présent.

Comment parvenir à goûter le moment présent ? En allant voir ce qui, dans le passé, nous en empêche, et comment nos peurs et nos souffrances se réactualisent aujourd’hui.

À moi, ensuite, de trouver le bon ajustement avec le présent.

Et quand le moment présent est trop dur ?

Un deuil, une maladie, des fins de mois angoissantes…

On donnerait tout pour faire autre chose, être ailleurs, avec des gens dont l’instant présent est joyeux et contagieux, quand le nôtre est sombre et oppressant.

Pour les bouddhistes,  mieux vaut pourtant reconnaître notre douleur, la prendre dans nos bras  et, ainsi, petit à petit, attendre qu’elle s’apaise.

A lire : le livre d’ Eckhart Tolle  : Le pouvoir du moment présent

Alors, profitons et vivons le moment présent !

A bientôt pour une parenthèse massage bien-être !

 

 

Shares
error: Contenu protégé
Shares
Share This